Le Handisport


/// Texte : Jean-Pierre Peudepièce

Handisport à Pau

"Leçons de courage sur les pistes de Gourette. Ils dominent leur handicap". était le titre de longs articles parus dans la presse régionale béarnaise en février 1967.

 

L'association sportive des mutilés de France (première association de handicapés) créée en 1954 et la Fédération Sportive des Handicapés Physiques de France faisaient parler d'elles pour la première fois en Béarn. À l'initiative de Fred Gros, des rencontres sportives se déroulaient dans les Pyrénées.

 

En avril 1972, Jean Pourredon fondait la section sportive de l'Association des Paralysés de France

(première du département, deuxième en Aquitaine) où se pratiquait essentiellement le tir à l'arc.

Le démarrage d'autres activités pouvant être exercées par des handicapés physiques (autres que des amputés) - des pionniers !!! - fut long, laborieux et difficile.

Les piscines n'étaient pas accessibles et les installations guère plus, les hésitations d'éventuels pratiquants encore très fortes.

À Pau, les quelques nageurs (3 ou 4) voulant pratiquer pouvaient aller à la piscine du Centre hospitalier de Saint-Luc. Puis vint la piscine Plein Ciel qui accueillit pendant plusieurs dizaines d'années de plus en plus de nageurs et "barboteurs". La municipalité de Pau y avait mis à la disposition de la section sportive APF un créneau d'une heure par semaine. Cette heure réservée est à la naissance de bien des vocations de sportifs. Elle permettait à des handicapés plus ou moins complexés de découvrir les plaisirs de l'apesanteur et de l'exercice physique, de reprendre conscience et confiance en leurs corps.

 

Après la piscine, la municipalité proposa des heures de gymnastique (2 fois par semaine) fin 1974, à la salle de l'Athlétic Club Palois, rue René Fournets. La section s'étoffait et une douzaine de personnes pratiquait alors une activité physique. En 1977, la section sportive de l'hôpital de rééducation de Bagnères-de-Bigorre venait grossir ses rangs avec ses basketteurs.

 

En avril 1980, Yvon Bordanave-Vignau , Robert Bordenave et Jean-Pierre Peudepièce créaient le

"Pau-Adour-Handisport" qui prenait ainsi le relais de la section sportive. Devenu ensuite "Pau-Béarn-Handisport" après la création des clubs à Salies, Tarbes, Bayonne, Morlaàs, Soustons, l'association, dynamique et active,  enregistrait et dépassait rapidement la centaine d'adhérents en offrant la pratique du basket-ball en fauteuil roulant, de la natation, du ski, du tir à l'arc, du tennis de table et de l'escrime.

 

À son palmarès depuis plus de 40 ans, le club a obtenu des résultats brillants dans toutes ces disciplines avec des dizaines de titres de champion de France individuels et collectifs, des médailles d'or, d'argent, de bronze aux Jeux Paralympiques.