L'Escrime


/// Texte des archives de la Section Paloise,

Pierre Coicaud

Sur le plan international et national.

gris

Histoire de l'escrime

Recherches en cours

Les débuts de l'escrime à Pau

C'est le 28 novembre 1896 que fut créée à Pau la première société sportive d'escrime.
Le siège social, situé Bd. du Midi, au Pavillon Gassion, abritait les membres fondateurs: le Baron d'Ariste, le Comte de Montebello, Alfred de Lassence, Gauche du Tailly, Hoô Paris et Bonne Fromont.

S'ensuivirent dans la première moitié du siècle les salles d'armes de Bourbaki et du Cercle Militaire d'Escrime, caserne Bernadotte. C'est à la tête de ce dernier club qu'officia de 1950 à 1959 le président fondateur de la Section Paloise Escrime, Pierre Coicaud qui, vu les difficultés d'accès au domaine militaire lors des événements d'Indochine, présenta en 1959 son admission au Comité Directeur du grand club palois, lequel l’accueillit avec une bienveillante sympathie. 

Des installations sommaires des premières années, l’escrime eut enfin sa salle d’armes en 1965  dans l’enceinte du  Stadium de la Gare. En 1988  il fallut abandonner le Stadium de la gare, trop exigu pour contenir le nombre de bretteurs. La Section Paloise occupa donc la nouvelle salle d’armes du Hédas construite par la Ville de Pau dont le maire était André Labarrère.

À partir des années 70, l’escrime paloise ne cessa d’obtenir des résultats allant sans cesse croissants, podiums récompensant titres de champions de France et médailles mondiales (le premier à inaugurer le palmarès national étant Jean-Michel Coicaud, champion de France au sabre A.S.S.U. en 1975).

 

Aujourd’hui,  de nombreux escrimeurs, tant en compétitions individuelles qu’en compétitions par équipes, continuent à truster titres et trophées mis en valeur à travers d’élogieux articles de presse.

Sont enseignées actuellement  six disciplines (l'épée, le fleuret et le sabre) pour les hommes et pour les femmes, sous la houlette des Maîtres d'armes internationaux Alain Coicaud, triple médaillé mondial et Laurent Vicenty, champion du monde 1998 des Maîtres d'armes au fleuret

 Présidents et dirigeants qui se sont succédé pendant plus de cinquante années, fidèles à l’esprit de Pierre Coicaud,  sont donc  parvenus à ancrer dans le paysage de l’escrime française une  magnifique  formation verte et blanche reconnue comme une vraie valeur.